Équipe 7 - D2 Vendredi

Résultats

Consulter les résultats
Les résultats des matchs sont publiés sur le site de la fédération.

D 22/04 OCC7 - Iffendic 2

Défaite 4-10

On est en D3, on est en D3, on est en D3!

Comment ça il ne faut pas le chanter ? Mais si, mais si! Bon ok on redescend. Et alors ? Quel était le but en début de saison ? Tout content de découvrir la D3, on aurait signé des deux mains pour se maintenir en D3 en fin d'année. Bon ok, on a fait dans le très original en obtenant une monté en D2 en fin de première phase. Mais c'est génial : découvrir le niveau supérieur et obtenir ainsi le maintien assuré en D3. Alors on peut chanter, et on verra si la monté a été utile en réussissant à bien se positionner à la phase suivante.

D 01/04 Vern 8 - OCC7

Défaite... on ne dira pas le score :-)

Quand le premier rencontre le dernier.... cela donne.... un score en forme de balle de ping... Pour autant on s'est bien battu, mais ils étaient trop forts. Florian a été à une brindille de nous ramener un petit point que ce soit sur son premier ou son dernier simple.  Laurence et Benoit en double se sont super bien battus, mais cela n'a pas été suffisant. Renaud y a aussi mis plein d'énergie, mais en vain. Fera t'on mieux la prochaine fois ? Heu... comment dire... on rencontre les deuxième... En tous les cas, on ne peut que s'améliorer. :-)

D 11/03 OCC7 - St Jacques 1

et pour la 3e fois consécutive....

Défaite 6 à 8


Une soirée avec beaucoup de regrets 7 belles et seulement 2 gagnées (merci Renaud et Florian/Renaud), que c’est rageant, pour au final une nouvelle défaite 8 à 6. Les protagonistes : Benoit, Florian, Renaud et un petit nouveau dans l’équipe : Yann (ne pas le dire, c’est le nouveau chouchou du capitaine). 

Une soirée des premières :

  • Première victoire en simple en D2 pour Benoit et elle est tellement méritée que cela nous fait plaisir à tous, on la sentait tellement arriver depuis les deux dernières journées.
  • Première double victoire pour Renaud en simple (+258, +9), là aussi on le sentait bien arriver et c’est aussi plus que mérité, on attend les 3 victoires avant la fin de la phase :-)
  • Première pour Yann dans notre équipe avec au final 1 victoire (+157), et…. 3 belles perdues… et le tout avec une attitude remarquable et remarquée. Courage, courage, tu n’es vraiment pas loin.
  • Première pour Florian : il a testé une formule 1 sur son dernier match, commencé alors qu’il y avait déjà 2 manches de jouées dans le match de Renaud, et terminé avant la fin de celui-ci.

 Laurence

D 26/02 Breteil 1 - OCC7

Défaite 8-6

Encore une excellente soirée, malgré le résultat, et franchement nous n'étions vraiment pas très loin.

D 19/02 OCC7 - Talensac 2

Défaite 6 - 8

On a cru au match nul jusque la dernière seconde !

Un vrai suspens, dans une vraie bonne ambiance avec un  très bon état d’esprit et des parties super intéressantes.  Les pongistes du soir sont Florian, Renaud, Laurence et Alexandre. Les forces en présence 9-7-6-5 contre 10-10-9-7 oui d’accord il y a un tout petit écart.

Première rotation et nous voilà mené 3-1 (merci Florian pour ce très joli point). On se dit à ce moment là que c’est encore très mal engagé.

Deuxième rotation : le réveil. Exploit de Renaud face à Stéphane (+245). Première victoire de l’année pour Laurence et Florian qui continue à développer un super jeu. 4 à 4 à la fin de cette rotation, balle au centre.

Troisième rotation : les doubles. Renaud et Florian ramènent un point important tandis que Laurence et Alexandre s’inclinent contre les deux 10 adverses mais en s’étant super bien défendus et ce n’est vraiment pas passé si loin. Ce sera pour la prochaine fois.

Dernière rotation et rien n’est joué. Florian affronte Rémy qui a un anti top et l’utilise très bien. Tant et si bien qu’il mène Florian à la belle, mais ouf Florian se sort super bien du piège. Pendant ce temps Laurence s’incline logiquement face à Stéphane. 6 à 6... Alexandre affronte Mikael dont les services sont dévastateurs. Il s’incline 3 à 0 malgré un très bon dernier set perdu 10-12. 7 à 6 pour Talensac. Tous nos espoirs reposent sur Renaud et au vu de ces deux premiers matchs cela semble aller de soi, même nos adversaires le pensent, tous sauf un : Nicolas qui joue le coup à fond et apporte le point de la victoire à son équipe. Très bien joué ! Que de regrets pour nous, le nul était vraiment à porté de main. Tant pis on essaiera de faire mieux la prochaine fois, et franchement c’est trop génial de jouer de tels matchs.

Recette du jour : sonnette sur lit d’algue

Ingrédients :

-       un fumeur discret

-       un bracelet connecté

-       un co-équipier

Recette :

-       laisser le fumeur s’enfermer au froid dehors

-       laisser le appeler au téléphone au secours son capitaine en plein match

-       laisser frémir le bracelet sur une balle de match

-       laisser brandir le téléphone au co-équipier

Le tout afin d’amener à une victoire :-)

D 29/01 OCC7 - US Ossé 1

Défaite 13 - 1

L'apprentissage continue !


Que d’écart ! Que d’écart ! Mais une soirée très agréable avec des adversaires sympas, même s’ils se sont un peu ennuyés... Il faut dire (9,6,5,5) contre (12,12,10,10), les dés étaient jetés d’avance. Si on ajoute en plus un picot et un soft super bien maitrisés et deux 12 qui vivent dans une autre dimension, on se dit que notre point est magique. Merci Florian car il nous a fait très plaisir. Ceci dit la rencontre a été riche en enseignements et on va bien garder au chaud la recette révélée par le grand maître de la soirée pour jouer un picot.

Raquette sur lit de picot
  • servir à plat sans aucun effet, de préférence fort sur le revers ou au coude
  • top : chercher la hauteur et à le mettre sur la table (pfou... simple à dire, mais elle n’est pas si grande que ça la table...)
  • jamais deux tops de suite :
    • un top
    • un petit retour à plat en laissant l’adversaire se débrouiller
  • ne jamais pousser quand l’adversaire vient de pousser avec son picot    

                                                                                            Mr Propre

Mais voilà lire la recette c’est simple, avoir le tour de main c’est autre chose... En tous les cas un énorme merci à Laurent pour son coaching qui a été hyper utile et a permis d’éviter un 3-0 de plus avec un beau 3-2 à la place.

Qui aurait la recette Raquette sur lit de soft ?

Bon allez on va s’entrainer pour essayer de faire mieux la prochaine fois.


D 15/01 St Thurial - OCC 7

Défaite 11 - 3


Et c'est parti pour la découverte de la D2 ! Présents lors de cette première : Florian, Renaud, Benoit et... et ... Laurence. Mais si vous avez bien lu. Ben non ce n'était pas prévu, mais Alexandre a eu la gentillesse de se désister :-). Les choses se sont déroulées comme prévu : que nos adversaires jouent bien ! Ouf Florian fait 2 (et il est même passé à un fil du 3), Renaud fait 1 (à +173). Benoit et Laurence font le reste :-). Un énorme merci à nos adversaires qui ont été super sympas et dont le jeu était très agréable. Un petit clin d'oeil à l'équipe ? (non je ne donnerai pas de numéro) pour les rassurer : le champs lexical était chez nous on ne peut plus correct :-).

      Laurence.

PS : ne surtout pas conclure que longueur du texte est  proportionnelle au nombre de points que l'on marque.

       

V 11/12 U.S. Vern 11 - OCC 8

On est en D2, on est, on est en D2 !

SourireSourireSourireSourireSourireSourireSourireSourireSourireSourireSourireSourire

Victoire 9 - 5, mais que ce fut dur!

Impossible de faire un compte rendu d’un tel match, trop de suspens, trop de beaux matchs et de beaux échanges, trop de joie pour nous, trop de regrets par rapport à nos adversaires qui ont été remarquables tant au niveau du jeu, de la sympathie que de l’accueil. Alors par où commencer ?

Le pré match
Que ce fut compliqué ! Lundi Renaud se coince le dos, Mercredi Benoit se blesse, un peu de friture sur la ligne pour composer l’équipe, et finalement nous voilà à Vern avec Thierry, Florian, Renaud et Philippe. Sur le papier, cela donne (10,9,6,5) pour nous contre (9,9,8,8). Pour bien resituer la rencontre : nous sommes premier a égalité avec nos adversaires et il nous faut absolument une victoire pour pouvoir monter en D2.

Le suspens
Il a duré, duré, duré...
0 – 0 dès l’échauffement on comprend que ça va être très compliqué, car franchement en face ça joue.
2 – 0 malgré le score en notre faveur, on se dit houa hou ça va être dur car les deux premiers matchs ont vraiment été d’un très bon niveau.
2 – 2 aie aie aie nos doutes s’amplifient
4 – 2 Thierry assure comme un malade et Florian joue à un niveau auquel on ne l’avait jamais vu jouer.
5 – 3 Yes Renaud, malgré son dos, réussi un super match.
Mais nouveau problème : comment constituer les doubles ? On opte pour la stratégie (Thierry,Florian) d’un coté et (Renaud,Philippe) de l’autre.
6 – 4
7 – 5 Nous ne sommes  toujours pas rassurés, car Renaud joue Olivier qui n’avait aussi jamais perdu de match de la phase avant cette rencontre et il joue vraiment super bien. Florian lui rencontre Joël qui a un jeu incroyable et non classique. En mauvais capitaine que je suis, j’ai peur que Florian n’ait pas suffisamment de patience. A 7 à 7 c’est Vern qui monte. Renaud est mené 2 manches a 0, Florian est à 1 manche à 1. Puis nous passons à 2 manches partout pour Renaud et 2 manches a 1 pour Florian. Et ouf pendant le 5e set de Renaud, Florian libère l’équipe en remportant le 8e point, 11 à 8 au dernier set. Cerise sur le gâteau, Renaud ramène juste après le 9e point. Quel soulagement ! Merci Florian d’avoir prouvé que j’avais tord. 

Le renfort de taille
Un grand merci à toi Thierry car ton aide nous a été très précieuse, tes 3,5 points très utiles que ce soit d’un point de vue comptable ou d’un point de vue psychologique. Mais en plus tes conseils nous ont été d’une très grande aide et ton état d’esprit est remarquable. Et que dire de ton jeu ? Parfait ! Sylvain j’ai besoin de ton aide (cours de physique) : comment peut-on faire des tops revers sur toutes les balles ? courtes, longues qu’importe et en plus pouvoir les mettre là ou on le veut ? Moi je dis que c’est théoriquement pas possible... Tu peux m’expliquer ? Et pourtant les adversaires de Thierry n’ont pas démérité et se sont super bien battus. 

Le superman de la soirée
Il ne nous l’avait jamais montré sa cape, mais pour une finale, il l’a sortie. Florian a enfilé son habit de superman, jouant à un niveau incroyable, avec calme, patience et intelligence. Que ce soit contre Olivier, Florent ou Joel, il reste intraitable, attendant le bon moment pour sortir sa claque coup droit dont lui seul a le secret. Et qu’il était important ce 8e point. 

La remontée de la soirée
Renaud se retrouve mené 2 manches à 0 contre Olivier. Mais il sert les dents et s’arrache littéralement pour renverser la situation, la volonté a t’elle des limites ? Il prend le match à son compte et avec beauté, construisant bien son jeu et sortant des tops coup droits magnifiques. Que d’échanges, ne jamais croire qu’un point est fini : son adversaire, Olivier, excelle dans les retours sur les balles que l’on pense terminées. 

L’évènement de la soirée
Renaud a enfin perdu un simple ! Bravo a Joël dont le jeu a vraiment bien déstabilisé notre vedette locale. Je pousse tout en plaçant super bien jusqu’a pouvoir dégager un top rotation pas très puissant mais plein de rotation et le tout super bien placé : imparable.

Philou l’a joué sans embrouille (c’est parce qu’il était surveillé par Océane)
Philou l’embrouille a respecté les classements. Bon ok ce n’est pas faute d’avoir essayé de changer l’ordre des choses. Il a tout donné contre Jean-Pierre, lâchant à sa bonne habitude quelques kiai par si par la,  réussissant à prendre un set, sachant qu’il y avait quand même la bagatelle de 280 points d’écart. Mais son plus beau match a certainement été contre Florent. Au regard des deux premiers matchs de Florent, on ne donnait pas beaucoup de chance à Philou, mais pourtant ce dernier à  réussi à faire douter et déjouer son adversaire, cela n’a pas été suffisant mais  ce n’est vraiment pas passé si loin.

Notre 5e homme : Antoine
merci Antoine d’être venu nous encourager pour cette finale, et tu as fait plus que de nous encourager, car tu as joué un rôle capital au moment de la constitution des doubles. Ta sagesse nous a été très utile : mettre Thierry et Florian ensemble pour essayer d’assurer un double. Franchement encore heureux que nous t’ayons écouté. Car notre double « fort » a bien gagné 3-0, mais que les sets étaient serrés et franchement ce n’est pas payé pour Olivier et Florent qui entre les simples et les doubles ont délivrés de superbes matchs sans être trop récompensés. Ceci dit le double Renaud – Philippe s’est aussi super bien comporté face à Jean-Pierre et Joël, et les deux premiers sets se sont vraiment joués à pas grand chose. 

L'accueil de nos adversaires
Le point  le plus marquant de la soirée est l’accueil de nos adversaires. Ils étaient aussi motivés que nous et leur déception était de taille. Mais ils sont passés outre et nous ont fait découvrir une coutume du 56 (amenée par Florent) :  le PPVR : pain, paté, vin rouge. Moment très agréable après le match où l’on partage du pain, paté, vin, et ou l’on discute.  J’espère que l’on se jouera de nouveau (de préférence en D2 et à Cesson) pour vous accueillir à notre tour.

Et voila, pour finir un énorme merci à tous les joueurs qui ont participé à cette montée : Alexandre, Alain, Benoit, Florian, Julie, Philippe, Renaud, Thierry, Simon Sourire et même Laurence... ben oui quoi elle n’a perdu aucun match sans rire... bon d’accord elle n’en a gagné aussi aucun mais elle était quand même la pour supporter.

V 27/11 OCC8 - Baulon 1

Victoire 10 - 4

 

On est en finale, on est, on est, on est en finale !

Et oui plus qu’une journée et l’on est premier à égalité avec Vern, équipe que l’on rencontre à la dernière journée ! Il se dit qu’une finale n’est belle que si elle se remporte. Je déments, pouvoir jouer un tel match pour une équipe de doux rêveurs qui vient juste de monter en D3, ce n’est que du bonheur, perdue ou gagnée. Surtout si l’on revient deux mois en arrière, où notre préoccupation était : comment se maintenir !

Mais, alors comment ca s’est passé contre Baulon ? De superbes matchs, des échanges grandioses et une petite pincé de chance : 5 belles et 5 belles remportées.

Honneur à notre formule 1 : Renaud qui, à sa grande habitude, est arrivé le ventre noué, trainant légèrement des pieds, se trouvant pas très en forme. 4h plus tard il est reparti rayonnant, flottant sur un petit nuage, 4 victoires en poche et des perfs à +311 et +250. A noter sa superbe dernière manche contre Cyril, où à 2 manches partout, il décide de rentrer dans la balle (mais non pas physiquement) et remporte un match contre un excellent adversaire.

Très bonne soirée aussi pour Florian qui pourtant a eu du mal à se lancer, le bras tremblant légèrement. Mais c’était sans compter sur le coaching de notre grand joueur de D2, va nu pied à ses heures, non Alex je ne donnerais pas ton prénom. Qu’a-t’il dit à notre joueur ? Nul ne le saura, mais toujours est il qu’à partir de ce moment Florian a retrouvé son bras, son jeu, gagnant les trois dernières manches. Après une petite déconvenue contre Thierry, son anti-top et sa patience, il retrouve la force d’apporter le point de la victoire à l’équipe en remportant son dernier simple 3 à 0, au grand soulagement de Julie, qui voit ainsi la pression tomber.

Benoit continue sur son excellente lancée : 2 victoires en simple (+371,+35) et le double avec Florian, le tout avec de très beaux échanges et des points somptueux. Comme Florian il montre un mental de feu : mené 2 manches à 0, il trouve les ressources de revenir et de remporter le 5e, au grand plaisir de toute l’équipe. Mais tout comme Florian, il butte sur un très bon Thierry. Petit challenge pour Benoit : maintenant que tu enchaines les victoires, respire pendant les échanges :-)

Pour Julie la soirée a été difficile, malgré de très bons matchs. Mais pour son 2e match de l’année et avec seulement 2 entrainements, elle a fait l’essentiel : apporter 1,5 points à l’équipe. Le point du double avec Renaud était particulièrement important et a permis à Benoit et Florian d’aborder leur dernier simple avec beaucoup plus de sérénité. En plus son match contre Cyril a été somptueux, et même s’il se conclut par une défaite, c’est uniquement dû à un très bon adversaire. Car notre Julie a pourtant livré un match très intéressant réussissant à patienter et à alterner attaques et défenses.

Un grand merci à

-       Philippe et Alexandre, qui, disponibles pour jouer, ont gentiment laissé leur place à Julie.

-       Océane et Philippe pour leurs encouragements permanents.

-       Nos adversaires qui nous ont permis d’avoir des matchs hyper intéressants dans une bonne ambiance.


V 13/11 Chapelle Ftz 2 - OCC8

Victoire 13 - 1

 

Une nouvelle victoire est à ajouter au compteur de la D3, une nouvelle fois composée de Renaud, Benoit, Alexandre et Florian.

Après une mise en condition manquant de diplomatie de la part de nos adverses (on en retiendra d'ailleurs que la Zumba n'est pas un sport), il a semblé que toute l'équipe était prête pour une nouvelle rencontre à gagner !

Du coté des joueurs, notamment de Renaud, il n'y a pas grand chose à dire. Il continue son sans faute et ramène trois points sans trop de soucis, même si on aurait pu croire à un moment de faiblesse sur son dernier match !

Benoit quand à lui a continué sur sa lancée de la semaine passée et est revenu avec trois nouveaux points dans son palmarès de l'année. On aura d'ailleurs eu l'occasion de le voir sortir quelques magnifiques revers.

Me concernant, il semblerait que mes premières victoires à domicile m'ont montrées le bon chemin puisque je reviens de cette rencontre avec mon premier sans faute de la saison, avec 3 points et le double.
Les frappes reviennent toutes seules, restent plus qu'à toutes les mettre sur la table.

Enfin, Alexandre a une nouvelle fois été grand seigneur avec nos adversaires en leur laissant un point. A croire qu'il était déjà au courant que c'était l'anniversaire de son adversaire et qu'il voulait lui faire un cadeau.

L'équipe est toujours en bonne voie pour une possible montée, il ne reste plus à chacun de ne pas louper les matchs décisifs qui arrivent !"

       Florian.