Évènements internes

20 février 2015 : les premiers Olympings

Ponctuant trois jours de stage, les Olympings opposent 4 équipes : les sardines, les maloces, les chips et les têtes de mort.

 

Après avoir dégommé des gobelets, mangé des carottes, fait des tranches... les chips sortent victorieux de ces premiers Olympings.

Fêtes de Noel : goûter

Vendredi 19 décembre

Grand moment de ping pong partagé par tous : enfants, parents, frères et soeurs. La salle est entièrement occupée, des simples, des doubles, des tournantes, de bons moments mélangeants tous les joueurs. Le tout suivi par un gouter de Noël. 

Fêtes de Noel : tournoi de doubles

Jeudi 18 décembre

Tournoi acharné de double (les équipes étant constituées d’un compétiteur et d’un joueur loisir). Les duels sont super serrés, la plus part des matchs se terminent avec deux points d’écart. Sur les 9 équipes, les plus forts à ce petit jeu sont Thomas et Antoine, talonnés par Laurence et Marc. A noter le forfait sur blessure de Guy  alors qu’il jouait avec Benoit les premières places. La soirée se poursuit par un moment de convivialité au cours duquel, un coup de fil de Baptiste nous apprend que la Ganja Star monte en D3, consolation pour le grand blessé Guy, mais qui est déjà parti.

Fêtes de Noel : tournoi simple

Mardi 16 décembre

 

Super tournoi très agréable. La règle est très simple : match en un set de 15 points avec handicap pour le plus haut classé (si au moins un classement d’écart) : score  de départ  0 à min(10,(3+nbr de classements d’écart-1)).  Quoi comment ça ce n’est pas claire ? J’y suis pour rien ce sont les explications de coach Sylvain :-) Bon ok je vais faire un effort si Thibaut (5) joue François (21) alors le score de départ est de min (10,3+(21-5)-1) à 0, soit de 10 à 0 pour Thibaut. Si Frédéric (5) joue Youenn (9) alors le score est de 6 à 0 pour Frédéric (min (10, 3+(9-5)-1)). Quoi c’est toujours pas compréhensible... Bon c’est pas grave : le but avantager (légèrement) le petit, normal non ?

Qui est le plus fort à ce petit jeu là ? Même pas juste... toujours le même... N’est ce pas François ? Enfin le tout grâce à une botte secrète connue de lui et de lui seul pour se défaire difficilement des pattes de Michel, un petit point de règlement lui permettant d’égaliser à 13 partout. Laurence, elle, profite à fond de l’avantage qui lui est donné au départ, avec une seule stratégie : taper sur tout ce qui bouge, 5 carottes en 18 points c’est tout à fait possible !  Stratégie gagnante puisqu’elle termine 2e (et pas sur 2), juste devant Youenn qui s’offre une très belle victoire contre Michel. La plus belle perf de la soirée est celle de Corinne : heureuse, dans son petit nuage, voguant tranquillement vers la R2, le tout entouré d’effluves de fruits. Son classement ? Je vous laisse lui demander, vous lui ferez très plaisir.